Asa Sonjasdotter insectes
Artiste

Åsa Sonjasdotter expose à Berlin

Åsa Sonjasdotter nous a récemment raconté des histoires de pommes de terre et de diversité végétale. Cette fois, c’est en dévoilant les secrets de quelques insectes qu’Åsa Sonjasdotter nous ouvre les yeux sur notre relation au vivant.


A l’été 2008, au nord de la Thaïlande, un insecte jusque-là inconnu est capturé par des scientifiques de l’Université du Kentucky. L’animal de la famille des sphécidés est envoyé à Lexington, dans le Kentucky, pour être identifié. Il parcourt alors 14 226 km. L’insecte mort fait ensuite le voyage jusqu’au Museum für Naturkunde de Berlin pour être observé par l’un des plus grands experts de son espèce. La petite bête ajoute 7220 km à son compteur. C’est là qu’elle patiente pour l’instant, en attendant sa description finale, avant de retourner un jour en Thaïlande et de parcourir 8600 nouveaux kilomètres.

 
Åsa Sonjasdotter a travaillé avec la sociologue des sciences Tahani Nadim pour présenter trois insectes issus de la collection du Museum für Naturkunde, en s’intéressant à leurs voyages autour de la planète. « Parce qu’au-delà de leur apparente immobilité, leur repos à l’intérieur de vitrines et de tiroirs, se cachent des histoires et des relations qui peuvent changer notre compréhension de la nature et notre conduite envers le monde. »

Tote Wespen fliegen länger/Dead wasps fly further
A voir du 3 au 29 mars 2015, au Museum für Naturkunde de Berlin