Elisa Strinna Portrait
Artiste

Elisa Strinna

Diplômée des Beaux-Arts de Bologne, cette jeune Italienne se penche sur les relations entre l’homme et la nature, les liens entre le marché de l’art et la politique, ainsi que les dynamiques culturelles issues des déplacements transnationaux des personnes et des biens. Par exemple, dans « les Chansons de bois » (200è), une série de fines tranches de bois sont joués par un tourne-disque traduisant l’histoire du bois en sons. Dans le même esprit, elle a traduit en musique des sismographes enregistrés au cours des grands tremblements de terre italiens du XXe siècle.

 

Elisa Strinna Portrait
Artiste

Elisa Strinna

Diplômée des Beaux-Arts de Bologne, cette jeune Italienne se penche sur les relations entre l’homme et la nature, les liens entre le marché de l’art et la politique, ainsi que les dynamiques culturelles issues des déplacements transnationaux des personnes et des biens. Par exemple, dans « les Chansons de bois » (200è), une série de fines tranches de bois sont joués par un tourne-disque traduisant l’histoire du bois en sons. Dans le même esprit, elle a traduit en musique des sismographes enregistrés au cours des grands tremblements de terre italiens du XXe siècle.

 

Elisa Strinna Portrait
Artiste

Elisa Strinna

A graduate of the Bologna Academy of Fine Arts, this young Italian artist explores relationships between man and nature, links between the art market and politics, and the cultural dynamics stemming from the international circulation of people and goods. In « Wood Songs » (2002) for example, a series of thin slices of wood are played on a record player, translating the wood’s history into sound. Similarly, she has taken seismograph recordings of major 20th century Italian earthquakes and turned them into music.