Pagace 1
Résidence

« EVERY » à la Haute Ecole des Arts du Rhin

« Interroger le seuil entre nature et culture me permet de mettre en évidence les modes de socialisation de la nature, entre identification, relation et figuration. En questionnant notre relation à celle-ci, notre appartenance s’impose alors entre étreinte et rejet.»

Après un long travail de recherche, Frédéric Pagace a finalisé son installation à la Hear de Strasbourg. En résidence depuis fin janvier, l’artiste s’est interrogé sur les liens entre vivant et figé, en calcinant des végétaux dans la porcelaine. Certaines de ces céramiques ont été dorées, et reliées à un dispositif électronique en veille ; lorsqu’on touche ces parties, le silence de l’installation se rompt avec une liste de mots aléatoires. Ainsi s’ouvre un récit structuré ou cacophonique selon les points effleurés. Cette installation a été finalisée lors du passage devant les jurys des futurs diplômés, instituant une pause certaine dans cette effervescence créative.
 
Frédéric Pagace a d’ailleurs pris le temps d’engager un vrai travail avec les étudiants et leurs enseignants, notamment sur la question de la matière. En effet, l’artiste a notamment travaillé à partir de la poudre de mycélium importée des Etats-Unis, qui change d’aspect selon les matériaux avec lesquels elle interagit. Une recherche sur ces matériaux a donc été entreprise, notamment pour des moules. De plus, Frédéric Pagace sera amené à intervenir dans des cours de l’école à propos de son travail sur les imprimantes 3D : celles-ci utilisent habituellement uniquement des produits issus du pétrole. Pour cette installation, l’artiste a injecté de la terre glaise afin d’obtenir ses céramiques, opérant un véritable retour vers le vivant.
 
Cette œuvre interroge ainsi l’utilisation des matières vivantes et notre rapport à celles-ci. Une pluralité de dialogues s’instaure, par les sons, la vue, ou le toucher.

 

 

Pagace 2
 
Pagace 3
 
Pagace 4
 
Pagace 5
 
 
Photos : © C. Creutz
 
Plus d’informations sur l’artiste : http://www.frederic-pagace.com/pagace/actualites.html
Cette installation s’inscrit dans le cadre du partenariat du N.A ! Fund avec les grandes écoles d’art.