Julia Mandle
Production

Le projet de Julia Mandle

Au cours de l’automne 2017, l’artiste new-yorkaise Julia Mandle, installée depuis quelques années aux Pays-Bas, proposera aux élèves de l’Université d’Amsterdam de travailler sur les thématiques abordées au cours de ses deux dernières résidences, en Italie et en France.

Lors de sa résidence en Toscane à Borgo di Gello, elle est fascinée par les roches qui façonnent le paysage et à partir desquelles les maisons ancestrales, aujourd’hui abandonnées, sont construites. En discutant avec les habitants, elle rencontre une couturière qui va lui permettre d’assembler des tissus traditionnels pour recouvrir ces rochers. Elle surprend alors les visiteurs en disséminant subtilement ces œuvres dans différents endroits du village. Une ode à la nature et la mémoire des fondateurs de cette cité.

A Paris, elle s’est intéressée à la question des objets non recyclables comme les parapluies, qui deviennent inutiles une fois jetés, et polluent l’environnement. A l’Atelier Pep’s, un des rares ateliers au monde spécialisé dans la réparation et le recyclage de parapluies et autres parasols, elle a observé les savoir-faire de cette entreprise engagée. Elle nourrit ainsi son travail et enrichit les cours qu’elle dispense auprès des étudiants de l’Université d’Amsterdam, sur les thèmes du recyclage et environnement. Elle engage le public à lui envoyer des photos de parapluies abandonnés ou de les collecter pour ses futures performances sur le sujet.  A suivre…Dérèglement climatique oblige !

Pour envoyer vos découvertes au studio@juliamandle.com