Artiste

L’atlante energetico – Paola Pasquaretta

Cet été, le Nature Addicts Fund vous propose de découvrir les 5 jeunes artistes qui ont accompagné Elena Mazzi dans son projet Atlante Energetico*. L’artiste a proposé, en partenariat avec le N.A ! Fund des rencontres, échanges et ateliers avec des experts pour encourager de nouveaux élans créatifs, autour de la question du riz piémontais comme source de vie et d’énergie.
 
*Celui-ci a été organisé par la Fondation Spinola Banna et le GAM de Turin


 
 
Paola Pasquaretta s’intéresse principalement aux catastrophes naturelles, et notamment aux phénomènes des volcans ou des tremblements de terre.
 
 
Clap
 
polystyrene et metal, 2010 x 150 x 130 cm, 2016
 
Pour son œuvre Clap, l’artiste s’inspire du tremblement de terre de 1976 à Friuli, qui a détruit de nombreux villages. La plupart de ceux-ci ont été reconstruits à l’identique dans les années qui ont suivi. Portis est un village resté tel quel, sorte de ville fantôme : Clap est la copie d’une pierre qui servait justement à construire les habitations. C’est en quelque sorte un retour à son aspect initial. L’artiste veut souligner le paradoxe de son aspect très naturel, alors que sa taille, sa couleur et son poids diffèrent totalement de la réalité.
 
Pasquaretta 1
 
Pasquaretta 2
 
 
Tephra
 
impression, 100 x 80 cm, aile d’avion, peinture, plâtre, 195 x 100 x 35 cm
 
L’artiste a ici voulu reproduire l’effet des cendres volcaniques sur les surfaces et objets du quotidien. Les cendres volcaniques touchent toutes les surfaces, sans distinction, donnant un même aspect à des objets foncièrement différents. L’artiste met en avant le paradoxe de la force destructive des volcans et leur capacité à générer de nouveaux paysages et formes.
 
 
Pasquaretta 3
 
Pasquaretta 4